mercredi 28 novembre 2018

AQUARELLE PLURIELLE - Exposition collective


Sainte-Barbe à Kutna Hora. Aquarelle


Sainte Barbe est la patronne des mineurs. Il était normal qu'on lui ait dédié une église dans cette ville tchèque : des mines d'argent y ont été exploitées depuis des siècles (et sont encore visitables).
L'église Sainte-Barbe, de style gothique, a été construite du 14ème au 20ème siècle. Elle est constituée de plusieurs nefs, sur deux étages (cette aquarelle représente une des nefs à l'étage).
Elle est inscrite au patrimoine mondial par l'Unesco.

Sa visite m'a terriblement impressionné.

Herblay, façade à la vigne, près de la Seine. Aquarelle


dimanche 16 septembre 2018

Eglise ND, TAVERNY, aquarelle





L'église Notre Dame de l'Assomption de Taverny domine la ville. C'est un monument du XIIIème siècle très lumineux.


dimanche 9 septembre 2018

Le Rocher Blanc 2018. Aquarelle sur le motif


Le Rocher Blanc nous accueille lorsque, venant d'Onnion on arrive à l'entrée de Plaine-Joux.
Son flanc Est, au sein duquel se cache une grotte dans laquelle furent retrouvés les plus anciens restes humains de Haute-Savoie, domine le panorama au-dessus d'Onnion. 

A l'ouest c'est un chaos mêlant les mondes minéral et végétal. Une vision qui se laisse difficilement saisir.

jeudi 30 août 2018

Aquarelles sur le motif ou d'atelier : l'aiguille du Chardonnet et le refuge Albert 1er








Le refuge Albert 1er domine le glacier du Tour. 
Cette aquarelle a été réalisée en atelier, d'après des photos récentes du bâtiment et des souvenirs que j'en avais, datant de quelques dizaines d'années : une rude pente d'accès, une plate-forme derrière le chalet, dominant le glacier quelques mètres plus bas, et l'aiguille du Chardonnet en fond.

Après avoir peint cette aquarelle je suis remonté au refuge, bien aidé par un petit groupe de marcheurs. Une belle rando de 800m de dénivelé à peu près. Très tôt sur le chemin on aperçoit le refuge, ou plutôt maintenant les refuges, l'ancien étant maintenant accompagné d'un grand frère ultra-moderne. En finale, on y accède par la grimpe sur la moraine, dont je n'avais pas souvenir qu'elle fût si abrupte !

La plate-forme derrière le vieux refuge est en fait minuscule.  

Le glacier a beaucoup reculé. Le refuge est maintenant très haut placé au-dessus de lui, il a sacrément fondu !

J'ai sorti papier, couleurs et pinceaux et le groupe m'a octroyé une demi-heure pour planter sur le papier le portrait de l'aiguille du Chardonnet dominant le glacier. J'ai tenté de respecter ses traits et son caractère.

On n'utilise pas du tout les mêmes techniques dans l'atelier et sur le motif, loin s'en faut.

J'aime travailler sur le motif, se poser après une marche qui peut être longue, observer la nature, choisir un cadrage, aller forcément à l'essentiel. 

Les aquarelles sur le motif semblent rudimentaires comparées à celles que l'on a travaillées en atelier. Pourtant souvent je les préfère : certes moins "artistiques", chacune raconte une histoire vécue qui lui donne une personnalité propre.


mercredi 20 juin 2018

Jardin à Beauchamp - aquarelle


Le 2 juin, journée sympathique organisée par "les Couleurs de l'Art" et la Ville de Beauchamp : une cinquantaine de peintres ont mis des couleurs dans la ville.


jeudi 7 juin 2018

Chevet de l'église de Taverny, aquarelle - kostel Taverny akvarel


L'église ND de Taverny est une coquette, elle se cache le chevet derrière un imposant marronier. L'hiver celui-ci se dénude un peu et cette impudeur autorise la découverte d'une architecture intéressante, assez variée sans être hétérogène.
La construction initiale, commandée par Anne de Montmorency, date du XIII ème siècle.

L'association tabernacienne "les amis de Sedlčany", comité de jumelage Taverny-Sedlčany, a offert cette aquarelle à Monsieur Jiri Burian, sénateur-maire de Sedlčany (ville tchèque de Bohème centrale) à l'occasion de l'anniversaire des 25 ans du jumelage.

lundi 21 mai 2018

La cascade de Sales, aquarelle


Depuis que je les connais les cascades de Sales m'ont impressionné. Depuis le Lignon le chemin est toujours magnifique, varié. On entend ces cascades bien avant que de les apercevoir, de loin. Et lorsqu'on les découvre vraiment au point de pouvoir venir se laver les pieds ou les mains dans l'eau fraiche, au détour d'un des très nombreux lacets du chemin, et devant un point de vue extraordinaire sur tout le vallon, on est saisi par la complexité de ces suites de rebonds sur les rochers et par les jeux de lumière qui semblent venir de derrière les falaises. On monte encore quelques dizaines de mètres d'altitude, et tout à coup plus un bruit. Plus d'eau non plus. Et l'on comprend alors que l'eau que l'on admirait jailli de la falaise brusquement. Encore quelques efforts pour atteindre la petite chapelle creusée dans le roc, puis le refuge et les chalets de Sales, et on poursuit jusqu'à retrouver l'eau. Un peu d'eau, un filet si ténu qu'un immense abreuvoir a été jadis creusé dans le rocher pour les troupeaux. Et l'on se demande comment si petit ruisseau peut ressurgir en deux cascades si puissantes, et où courent les eaux nécessairement souterraines qui leur donne leur force.

jeudi 17 mai 2018

Cerisier d'ornement - aquarelle


Le cerisier pleureur de notre jardin nous procure chaque printemps une profusion de fleurs multiples. Elles sont hélas assez sensibles à la pluie, elles se gorgent d'eau et fanent assez vite si le soleil ne les assèchent pas rapidement. Ce fût le cas ce printemps, mais on en garde ce petit souvenir.

lundi 7 mai 2018

Pointe de Miribel sous la neige - aquarelles




En février dernier je ne pouvais pas passer à Onnion sans aller peindre dans la nature. Mais elle était bien enneigée la nature, nuageuse. Et froide !
Obligation de ne pas aller trop loin en raquettes, et de laisser le pinceaux courir sur le papier.
Rapidement l'eau se solidifiait dans le gobelet, et le pinceau a fini par s'entourer d'un manchon de glace. La peinture gelait sur le papier, impossible de continuer. De toute façon, le nuage, passant la Pointe, envahissait le paysage qui disparaissait dans le brouillard.

Je suis revenu le surlendemain. Il faisait plus froid encore, le vent s'était levé...


samedi 28 avril 2018

Tôles et bois, aquarelle


Une simple aquarelle-délassement. Vous jetez quelques taches de peinture sur une feuille. Vous envoyez quelques giclées d'eau. Au pinceau vous essayez d'en tirer quelque chose. C'est juste un jeu, bizarrement des images apparaissent. 
Je pensais tirer vers l'abstrait, mais il n'y a rien à faire, les pinceaux ne veulent que représenter des objets un tant soit peu reconnaissables.

jeudi 19 avril 2018

Radič, la Bohème. Aquarelle


En mai dernier j'avais eu le privilège d'exposer dans le château de Radič (Zámek Radíč), un lieu magnifique et accueillant d'un petit village (220 habitants) situé à 40 km de Prague, près de Sedlčany, en Bohème centrale (République Tchèque).

Le village ne respire pas la richesse.  Mais des efforts sont faits pour redonner au petit château baroque son lustre et y accueillir fêtes, mariages, concerts, expositions. 

 A l'entrée du tout petit parc du château, un bâtiment de briques, que l'on devine rafistolé plusieurs fois au cours du temps, m'interpelle. Lui aussi est typique des habitations de la région. J'en ai tiré cette aquarelle.

J'en profite pour remercier très chaleureusement les amis qui ont formidablement organisé cette exposition. Merci aux nombreuses personnes qui se sont déplacées au "dernissage" (vernissage le dernier jour) de l'expo.


Děkuji přátelům, kteří uspořádali výstavu v Radič.
Díky hudebníkům, kteří hostili zahájení.
Děkuji vám obyvatelům oblasti Sedlčany, kteří přišli navštívit akvarely.

Moje žena a já doufám, že se vrátím k akvarelu.





 

lundi 16 avril 2018

Cascade de la Vogealle, aquarelles





Le grandiose et magnifique cirque du Fer à Cheval, à Sixt-Fer-à-Cheval en Haute-Savoie, est inscrit au Patrimoine mondial par l'Unesco. D’innombrables cascades dégringolent de ses falaises et tracent des chemins de lumière verticaux.

La cascade de la Vogealle est  un point de rendez-vous classique pour les visiteurs, promeneurs, randonneurs. L'eau provient du lac de la Vogealle, superbe, situé à 2000 m d'altitude, 1000 m au-dessus de la cascade et ... à 1000 m environ en distance. Imaginez la pente !

La cascade aujourd'hui est assez peu fournie, cependant je sais par expérience qu'il ne faudrait pas s'y fier en cas d'orage bien arrosé : de petits barrages naturels pourraient céder sous la pression de l'eau et la libérer brusquement. Pas de problème aujourd'hui, je suis venu me promener et peindre. J'essaye différentes tactiques et positions, au gré du soleil et de l'arrivée des touristes.

Au troisième essai je laisse courir rapidement mon pinceau selon mes impressions, sans chercher à représenter les strates compliquées du rocher. J'aime bien le résultat, mais comme d'habitude, on n'a pas le temps de laisser sécher la feuille avant de reprendre la route.


jeudi 5 avril 2018

Emosson, retour du Jurassique. Aquarelle


Les lacs d'Emosson sont situés en Suisse. Ce sont des lacs de barrages formant un système hydraulique communiquant avec l'usine située sous le glacier d'Argentières, en France.
Une belle rando dans ce haut-lieu (sans jeu de mot) de la technique moderne peut aussi nous emmener vers le passé lointain. Très lointain même, puisque ses belles dalles de grès révèlent des centaines de traces de dinosaures (plus exactement d'ancètres des dinosaures). Celles-ci ont été découvertes il y a quelques années à cause de la fonte des névés quasi-permanents jusqu'alors. Depuis, la fonte s'accélérant, de nouvelles dalles avec traces sont découvertes périodiquement.

L'aquarelle ci-dessus relate le début de la redescente...





 

jeudi 21 septembre 2017

Lac Vallon, aquarelle


Côté aval du lac. 
A droite le rocher de la Mottaz ("sur la pointe"), dominant l'alpage de Tré-le-Saix.
A gauche le Rocher d'Ombre, bien nommé.